Archives par étiquette : voile long

Le port du voile islamique.

Le Hijab : une obligation.

Allâh (azzawajâl) ordonne à la femme musulmane de porter le hijab quand elle sort de chez elle ou lorsqu’elle se trouve en présence d’hommes étrangers (non-mahârim). Le port du voile islamique est donc une obligation religieuse et tous les savants sont unanimes à ce sujet.

long voile

{ Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qu’en paraît et qu’elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris ou à leurs pères ou à leurs frères ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs maris, ou aux femmes musulmanes ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants ! Afin que vous récoltiez le succès} [Sourate 24 – Verset 31]

Le hijab à la mode

Lorsque nous prenons la décision de porter le voile, nous cherchons avant tout à nous rapprocher de notre Créateur. Nous portons le voile islamique pour ne pas désobéir à Allah (azzawajâl) et nous sommes convaincues qu’il est un bien pour la femme. Le port du hijab ne doit pas être un phénomène de mode, le voile doit être porté avec l’intention de plaire à Allah (azzawajâl). Allah (azzawajâl) met la lumière sur le visage d’une femme lorsqu’elle est pieuse et conforme au règles islamique.

très long voile

Hijab et travail

La femme musulmane délaisse ses passions et son travail à la recherche de la satisfaction d’Allah (azzawajâl). Choisir l’habit de la pudeur au détriment de son travail est un acte courageux et bénéfique.

« Quiconque délaisse une chose pour Allah, Allah  la lui remplace par quelque chose de meilleur. » [Rapporté par Ahmad et An-Nasa’i.]

Qu’Allah (azzawajâl) nous préserve des croyances et des tendances religieuses innovées, qu’Il nous guide dans le chemin des véridiques, qu’Il nous apporte une science utile et une bonne compréhension de la religion selon le Coran et la sunnah.

 

Le Jilbab

La Femme Musulmane observe le voile légal chaque fois qu’elle sort de sa maison.
C’est l’habit islamique que les textes du Saint Coran et les Hadiths du Messager d’Allah SAW ont déterminé sans équivoque.
Elle ne doit pas quitter sa maison ou apparaître devant des hommes , autres que ceux qui lui sont interdits en mariage, parfumée ou maquillée. Elle sait que le Saint Coran a catégoriquement interdit de tels actes.

Allah, qu’Il soit élevé, dit dans la sourate les Coalisés :

jilbab3

« Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles (Jilbab) : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »[4]

Le Jilbab cité dans ce verset est un habit que la femme porte au-dessus de ses vêtements ordinaires et qui la couvre de la tête aux pieds, afin de mieux la couvrir et de l’éloigner davantage de la tentation.
La femme musulmane mûre, qui a appris l’Islam pur n’observe pas le voile islamique par tradition ou habitude, mais elle l’observe par conviction et avec un cœur plein de foi dans le commandement d’Allah le Tout Puissant. Elle est convaincue que cette religion est révélée par Allah pour préserver la femme de la séduction, de la dépravation et de l’égarement. Elle l’accepte par conséquent avec un esprit satisfait, un cœur serein et une profonde conviction.