Hijra en Algérie par Oum Meriem

1- Peux-tu te présenter brièvement ?

Je suis Oum Meriem convertie et vivant en Algérie depuis quatre ans. Je suis mariée à un algérien et oummi de deux petites filles nées en Algérie. Nous vivons à Béni-Saf à l’Ouest du pays, à une centaine de kilomètres d’Oran, mais nous avons également vécu quelques temps à Oran.

2-Qu’est ce qui t’as poussé à émigrer ?

Depuis que j’ai lu l’avis des savants sur l’émigration en terre d’Islam, j’ai eu envie de partir et l’idée ne m’a pas quitté. C’était quelques temps avant mon mariage et j’ai fait hijra six mois après m’être mariée. Mon mari étant du bled les choses ont été plus faciles al hamdou li-Llah.

3-Quelles difficultés as-tu rencontré ?

Je n’ai pas rencontré de grosses difficultés al hamdou li-Llah. J’ai dû m’adapter à un autre mode de vie et à un moindre confort, mais ce n’était que partie remise car vivre en Algérie en tant que musulmane est un pur bonheur. Quelques manques toutefois au niveau de la nourriture, mais tout ceci m’est passé al hamdou li-Llah.

4-Comment a réagi ton entourage lors de l’annonce de ton départ ?

Mon entourage a assez bien réagi à l’annonce de mon départ car mon idée était toute faite. En effet, avant même que je sache avec qui j’allais me marier, je leur avais déjà parlé de mon envie d’aller vivre en Algérie. Allah m’a facilité en mettant sur mon chemin un algérien et nous sommes partis au bout de six mois de mariage. La rapidité de notre départ a tout de même été un peu surprenante pour eux surtout que ma mère avait quelques appréhensions, mais al hamdou li-Llah, elle l’a quand même bien pris.

5-Quels sont selon toi, les principaux avantages de vivre en Algérie ?

Il y a ma sha-a Allah beaucoup d’avantages à vivre en Algérie.

Le premier qui me vient à l’esprit concerne l’éducation des enfants (les amis de nos enfants sont musulmans donc cela facilite forcément la compréhension de l’islam), il y a également la possibilité de vivre sa religion en toute tranquillité et ce dans tout le pays sans se limiter à un quartier comme c’est souvent le cas en France.

L’amour fraternel entre tout le peuple, la générosité, la solidarité, la langue arabe, l’adhan cinq fois par jour qui nous rappelle qu’on est en terre d’islam, les dou’as prononcées par les gens, qu’on entend à longueur de journée.

Je pense qu’il faut le vivre pour se rendre compte de tous les bienfaits qu’il y a ici. C’est vraiment incomparable avec la France et même si on dit que les musulmans n’y sont pas très pratiquants, je ne suis pas d’accord. Il y a certes beaucoup d’ignorance chez certains algériens, mais on sent qu’ils ont été élevés dans un environnement islamique.

Les algériens du bled ont gardé une certaine « pureté » lié à leur entourage, au milieu dans lequel ils ont vécu. Certes maintenant et de plus en plus on peut observer des filles avec des garçons mais ça reste caché et mal vu, c’est une tout autre ambiance.

6-Dans quel établissement scolaire as-tu ou comptes-tu scolarisé tes enfants (public, privé, islamique…) ?

A priori en école publique, mais si l’on se rend compte que ça ne va pas pour diverses raisons et que cela va à l’encontre de l’éducation que l’on souhaite inculquer à nos enfants, on avisera à ce moment-là in sha’a-Llah. Pour l’école privée nous n’avons pas les moyens mais l’école saoudienne me semble la meilleure école qu’il y ait dans le pays wa-Llahou a’lam.

7-Quels sont, dans ta ville, les domaines d’activités les plus favorables à l’embauche ou à la création d’entreprise ?

Nous vivons dans une petite ville il n’y en a pas vraiment wa-Llahoua a’lam. Mon mari a un diplôme qui lui permet d’exercer dans la fonction publique.

8-Quel (s) conseil (s) donnerais-tu à une famille qui souhaite faire hijra ?

De patienter et de faire des dou’as pour qu’Allah nous facilite et accepte notre acte. On a qu’une vie sur terre pour nous permettre de faire le plus de bonnes actions possibles et si l’on reste en France, c’est à nos risques et périls, surtout pour nos enfants dont nous sommes responsables. Donc quoi qu’il arrive il faut patienter surtout les premiers temps ou l’adaptation peut-être dure pour certains,  mais ensuite c’est que du bonheur in sha’a-Llah. Il faut sans cesse penser à la récompense qu’on aura dans l’Au-delà in sha’a-Llah, si notre acte a été sincère et ce surtout dans les moments difficiles ou de nostalgie. Mais bon la vie en tant que musulman est si paisible ici ma sha’a-Llah qu’on a vite fait d’oublier la France.

9-Que regrettes-tu de l’Europe ? (si tu regrettes quelque chose.)

A l’heure actuelle plus rien même si comme je l’ai dit plus haut à une époque j’ai eu pas mal d’envies (alimentaires) mais maintenant je me suis totalement fait aux plats algériens al hamdou li-Llah. Ah si ! Peut-être les sages-femmes à domicile pour me permettre d’accoucher chez moi. Il existe bien des vieilles femmes « accoucheuses » dans ma ville, mais j’ai quelques réticences à faire appel à l’une d’entre elles.

10-As-tu un site, un blog, un profil Facebook qui permettrait d’entrer en contact avec toi ?

J’ai créé un blog qui parle un peu de ma hijra, d’ailleurs n’hésitez pas à vous y rendre si souhaitez  y posez vos questions inshallah :

http://hijralgerie.canalblog.com

Qu’Allah vous facilite à tous la hijra.

Baraka Llâhu fiki ukhtî pour ton témoignage.

Si vous aussi vous souhaitez apporter votre témoignage, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : [email protected]

16 réflexions au sujet de « Hijra en Algérie par Oum Meriem »

  1. sophia

    salam waleykoum wa rahmatoulah wa barakathou! je vient de lire la petite interview de notre soeur qui à fait la hijra en Algérie et je voudrais lui dire tout simplement Mash’Allah c’est vraiment bien al hamdulilah pour elle et sa famille ils on fait le meilleur des choix le choix de la foi du coeur et de la reconnaissance pour Allah le trés haut. moi j’en n’ ai trés envie et cette soeur n’a fait que confirmé mes envies incha Allah dc hamdoulilah il me reste qu’a invoquer Allah Le tout Puissant pour Qu’Il nous facilite Amine A bientot incha Allah

  2. um-zakaria

    as-salamu aleykum,

    mashAllah ma soeure je suis très contente que tout se passe si bien pour toi, Allah barek.
    Moi , une convertie aussi, je suis depuis 6 ans en Algérie et, je trouve que ce n’est pas si facile que ça, je dois dire que mon mari et moi sont constemment sur le point de partir . J’ai beaucoup de mal à m’intégrer. Je suis très , très nostalgique de l’europe, ce qui me manque le plus c’est cette ambiance de culture, de savoir, de dignité humaine. Je trouve que le grand pourcentage d’analphabetes se fait vraiment ressentir, et ce n’est pas insignifinat, car notre belle religion a commencé avec l’orde divin de lire!
    Avant , les quraiches qui refusaient de se soumettre à Allah savait très bien ce que signifie la ilaha illaLah. Maintentant nous avons un grand nombre qui se dit musulman et qui ne sait pas le sens de la ilaha illaLah.
    AlhamdulilLah qu’en Algérie tout le monde peut vivre comme il veut (au niveau de religion), mais moi franchement, mon iman a vraiment souffert du fait de vivre das une société en plus grande partie d’origine rurale ou la femme a surtout ses nombreuses taches (qui lui laisse pas le temps pour son diin) mais pas des soulagements. C’est vrai que je ne rencontre aucun probleme pour porter le niqab par exemple, mais, subhanAllah, je me sens reduite à une simple force de travail pas chère dont on s’en fout si elle se connecte à son Seigneur ou non.
    Et meme si tout le monde se dit musulman je regrette beaucoup que notre cher prophete sallaAllahu aleihi wa sallam semble pour beaucoup un inconnu, combien de jours et de semaines passent sans qu’on entend parler de lui. Pour celui qui desire de faire la hidgra, je l’encourage, MAIS il vaut mieux qu’il se renseigne soigneusement sur le pays de destination, comment l’Islam y est vécu, est-ce par savoir et conviction ou est-ce juste parce qu’on a hérité l’islam.
    Je ne pointe pas le peuple algérien du doigt , je suis occupé avec moi meme ,
    je voudrais juste donner le conseil de bien, bien reflechir où se poser pour éléver la prochaine ou les prochaines générations.
    C’est un grand effort de faire la hidgra et c’est sur qu’on y laisse des « plumes », alors autant bien choisir pour avoir le maximum d’effet positive dans notre vie d’ici bas et dans l’au-delà .

    salamu aleykum

  3. Sianat Auteur de l’article

    As-salamû’ alaykum,

    Baraka Llâhu fiki pour tes remarques ukhtî. Qu’Allah te facilite ta hijra.
    Tu es installé en Algérie depuis combien de temps?

  4. um-zakaria

    wa aleykumus salam wa rahmatulLah,

    c’est à moi que tu pose la question?
    Ca fait six ans que je suis en Algérie.
    AlhamduliLah la hidgra m’a en effet été facilité mashAllah, le point maintenant c’est: est-ce que je vais rester? Est-ce que c’est vraimant en étant en Algérie avec tout ce que ca comporte que je m’approche de mon Rabb?
    Bien sur qu’il ne faut pas envoyer les enfants à une école de kuffar.
    Mais sinon, tout ce qu’on ramène après la mort ne sont que nos oeuvres, pas le lieu de vie. Et je me demande serieusement si mes oeuvres sont meilleurs en Algérie…
    Qu’Allah nous guide et nous donne le Bien de ce Monde et de l’autre.

    salam

  5. oummoumeriem

    wa’alaykoum ssalam wa rahmatoullahi wa barakatouh,

    Amin Barakallahou fikouma de vos réponses.

    Sinon ma soeur Um Zakaria je comprend plus ou moins ton ressenti mais en réalité quand tu te demande si tes oeuvres sont meilleurs ici en Algérie qu’en France comment il pourrait en âtre autrement vu que quand tu as accompli la hijra c’était pour obéir à Allah.En fait quand on fait hijra on doit se rappeler que c’est un acte d’obéissance, la vie d’ici bas est une vie d’épreuves et de patiente…En tout cas je ne comparerais jamais les musulmans d’algérie aux non musulmans les premier sont toujours mieux même si ils ont beaucoup d’ignorance.Qu’Allah nous guide et les guident.Au contraire on doit remercier Allah de nous avoir guider c’est un grand bienfait et avoir la bonne intention envers nos frères et soeurs et invoquer pour qu’Allah les guide.

    Ma soeur Um Zakaria si tu as besoin de parler contact moi sur mon blog ce sera avec plaisir inshallah.))

    Qu’Allah te guide et te préserve.

    hafidhakounna llah mes soeurs.

  6. COCO

    Salam aleykoum

    Merci pour ton récit , dans tout ce que tu dis je reconnais bien l’Algérie que j’aime .
    Je ne connais qu’une petite partie de l’est de l’Algérie , mais je m’y sens très bien quand j’y suis . Et comme tu le dis , même à moindre confort , on s’y adapte très vite.

    Waleykoum salam .

  7. Chawki

    As-salamû’ alaykum
    J’ai été très touché de prendre compte des forts sentiments qui agitent nos frères et sœurs convertis ! c’est une leçon cinglante à nous qui sommes nés musulmans et qui avons malheureusement tendance au laxisme… et voila que des gens nées dans des terres arides et stériles de croyance sont parmi nous et nous donnent des leçons de croyance pratique ! Ceci-dit mon but n’est pas de faire un quelconque éloge gratuit et sans intérêt mais plutôt d’attirer votre attention mes frères et sœurs que si votre intention en faisant la Hijra est pure, et elle l’est sans doute bi idhnillah, le simple fait de donner le meilleur exemple en vous accrochant à votre religion et en ayant abandonné vos terres, vos demeures et vos familles pour Allah vous font mériter une énorme récompense inchallah, sans compter tous les rites, bonnes paroles, bonnes œuvres que vous pratiquez au nom de l’Islam. Enfin, ce monde est une épreuve, une sorte d’examen diront certains ; il ne faut jamais l’oublier et surtout ne jamais baisser les bras : la finalité est de réussir ou d’échouer ; que choisira le sage ? Et que l’on médite les épreuves endurées par les Prophètes, leurs apôtres, les vertueux savants : leurs biographies sont autant de livres d’études dont on se doit de profiter.
    L’individu est faible sans son Seigneur ; mais avec son appui rien ne peut faire plier sa force.

  8. Sianat Auteur de l’article

    Alaykum salam wa rahmatu Llâhi,

    Afin d’accéder au forum, tu dois t’inscrire ukhtî et valider les conditions générales.

  9. anonyme

    à oum zakaria tu parles de dignité humaine qui fait défaut en algérie ! je pense qu’on ne peut pas tomber plus bas en matière de dignité humaine en occident . on est bien mieux ici , l’islam aidant à cette voie .

  10. abou souheyb

    je suis algerien maried avec une converti a lislam depuit 1992 et sa fait 15ans que j avais fait hidjra vers l:algerie et elhamde lillah si quelque frere ou seur a besoin de conseille ou contakt ou quelque soit.

  11. abou anissa

    salam alaykoum abou souheb,
    Je souhaite faire hijra avec ma famille à oran cette été avec l’aide d’Allah et puis la votre inchallah,et je cherche à louer un appartement F3 ou F4 ,1ère au 3ème étage maxi si pas ascenceur. Quartiers visés maraval ,bir el djir, akid lotfi , cité sonatrac ou zitoune …et autres.Barakallahou fikoum.

  12. pipinouche

    Salam alikoum j’ai fait aussi la hijra depuis 6 ans et tout s’est bien passé , c’est pour ça que je veut aidé les émigrés qui font la hijra en proposant un appartement à un très bon prix à l’achat, f2 très bien agencé et dans une ville à 18km de bouira qui s’appelle hachimia c’est une ville superbe pour vivre sa foi je suis à votre disposition Salam alikoum

  13. abou ayoub

    Slm Aleykom je souhaite faire hijra prochainement inchallah je recherche une location pas cher à Alger ou les alentours..f4 ou f5 c’est très urgent si quelqu’un pouvait m’aider quallah lui facilite la vie..barakallah oufikom

  14. Umm

    Walayki salam. Je serais intéressé par le f2 in shaa Llahu mon mari etant déjà sur place pour le moment ça pourrait facilité pour ine éventuelle visite.bi 3idhni Llahi

  15. oum moha

    as salamou alaykoum beaucoup parle de leur hijra . j espère que personne ecrit avec L intention de :’ apportez la bonne nouvelle et n effrayez pas’ . la hijra Allah la facilite à qui Il veut ! il faut être réaliste et tout dire . surtout les contraintes afin que personne en lisant idealise de trop et dans le cas inverse soit effrayer . qu Allah Soit avec chacun de nous tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *